ACTUALITÉS

.

FORUM ECONOMIQUE MALI-CANADA

FORUM ÉCONOMIQUE MALI-CANADA Participez au premier Salon Virtuel sur les Produits et les Services du Mali (SVPSM – 2021) sur la mangue, la gomme arabique, le sésame, le karité, l’anacarde et...

Protéger un produit singulier à fort potentiel – la gomme arabique

Dans une bande aride de l'Afrique, une sève d'un type particulier ouvre des perspectives nouvelles aux personnes les plus démunies et augure des avancées pour l'environnement..

TENUE DE LA 1ère REUNION DU COMITE DE PILOTAGE DU CADRE INTEGRE AU TITRE DE L'ANNEE 2021, LUNDI 29 MARS 2021

Première réunion au titre de l’année 2021, du Comité de Pilotage du Cadre Intégré Renforcé et de l’Aide pour le Commerce, sous la Présidence du Ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Promotion des Investissements, Monsieur Harouna Niang, en présence du représentant du Facilitateur des Donateurs du Cadre Intégré Renforcé (CIR) du Mali, l\'Ambassade du Royaume du Danemark, représentée par Monsieur Boubacar Siré Bah, et des Secrétaires généraux des départements ministériels. Pour rappel, le Cadre intégré renforcé, a été établi en 1997 à l’OMC et a été révisé en 2005. Ses missions consistent à contribuer à la réduction de la pauvreté en milieu rural. Un programme multi acteurs qui fournit actuellement de l’aide à plus d’une cinquantaine de pays, figurant parmi les plus pauvres du monde, dont 25 en Afrique. Au Mali, l’Unité nationale de mise en œuvre a été établie en 2005. Il vise à renforcer les capacités d’offres des produits nationaux sur les marchés internationaux à travers la filière gomme arabique, et la filière Karité. L’objectif du Cadre Intégré est d’ \" intégrer ou renforcer le commerce dans les plans de développement nationaux, en l’occurrence les stratégies nationales de réduction de la pauvreté, et à appuyer la fourniture coordonnée de l’assistance liée au commerce\". A ce titre, le programme vise à développer les capacités liées à l’intégration des Pays les Moins Avancés au Système Commercial Mondial, par la mise en œuvre des actions prioritaires identifiées dans la Matrice d’action de l’Etude Diagnostique pour l’Intégration du Commerce à travers le renforcement des capacités d’offres et, la facilitation de l’accès aux marchés. Avec divers impacts : - un impact économique : la réduction de la pauvreté par le commerce (augmentation de revenu et l’amélioration de la balance commerciale) ; - un impact environnemental et climatique : la Gestion Durale des Terres et la séquestration du carbone par l’exploitation rationnelle du gommier, la préservation des sols et la plantation de gommiers, lutte contre l’avancée du désert et le changement climatique. - un impact social par la réduction de l’exode rural vers les zones urbaines, les pays voisins et surtout la réduction des flux migratoires vers l’Occident en raison du fait que les zones de production de la gomme arabique sont les zones d’extrême pauvreté parmi les plus pauvres ; - l’autonomisation des femmes rurales : L’organisation des femmes des zones gommifères et le renforcement de leurs capacités et l’augmentation de leur revenu contribuera à leur autonomisation. En plus, elles pourront être associées à la propriété des gommerais. L’agenda du Comité de Pilotage du Cadre Intégré et de l’Aide pour le commerce, prévoit : l’Intervention du Facilitateur des Donateurs du Cadre Intégré Renforcé (CIR) du Mali en la personne de Monsieur Boubacar Siré BAH, représentant, Son Excellence, Monsieur l’Ambassadeur du Royaume du Danemark, au Mali, qui sera suivie de l’allocution d’ouverture de Monsieur le Ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Promotion des Investissements, Président du Comité de Pilotage du CIR Mali. Il sera également question de la présentation des Rapports d’activités réalisées par le projet au titre de l’année 2020 : 1- Projet de soutien à la Durabilité ; 2- Projet de Renforcement des Capacités productives et commerciales de la filière Gomme arabique au Mali ; 3- Projet de Développement de la Filière Karité (PRODEFIKA). 4- Présentation qui sera suivie de débats, avant sa validation. Interviendra ensuite, la présentation des projets de plans de travail au titre de l’année 2021 des projets de Soutien à la Durabilité, et du Projet de Renforcement des Capacités productives et commerciales de la filière Gomme arabique au Mali , ainsi que du Projet de développement de la Filière Karité (PRODEFIKA). La présentation sera suivie de Débats, avant le point des divers. La Fin de la réunion sera sanctionnée par les conclusions et recommandations de la session de la première réunion au titre de l’année 2021, du Comité de Pilotage du Cadre Intégré Renforcé et de l’Aide pour le Commerce.

TENUE DE LA 1ère REUNION DU COMITE DE PILOTAGE DU CADRE INTEGRE AU TITRE DE L'ANNEE 2021, LUNDI 29 MARS 2021

Première réunion au titre de l’année 2021, du Comité de Pilotage du Cadre Intégré Renforcé et de l’Aide pour le Commerce, sous la Présidence du Ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Promotion des Investissements, Monsieur Harouna Niang, en présence du représentant du Facilitateur des Donateurs du Cadre Intégré Renforcé (CIR) du Mali, l\'Ambassade du Royaume du Danemark, représentée par Monsieur Boubacar Siré Bah, et des Secrétaires généraux des départements ministériels. Pour rappel, le Cadre intégré renforcé, a été établi en 1997 à l’OMC et a été révisé en 2005. Ses missions consistent à contribuer à la réduction de la pauvreté en milieu rural. Un programme multi acteurs qui fournit actuellement de l’aide à plus d’une cinquantaine de pays, figurant parmi les plus pauvres du monde, dont 25 en Afrique. Au Mali, l’Unité nationale de mise en œuvre a été établie en 2005. Il vise à renforcer les capacités d’offres des produits nationaux sur les marchés internationaux à travers la filière gomme arabique, et la filière Karité. L’objectif du Cadre Intégré est d’ \" intégrer ou renforcer le commerce dans les plans de développement nationaux, en l’occurrence les stratégies nationales de réduction de la pauvreté, et à appuyer la fourniture coordonnée de l’assistance liée au commerce\". A ce titre, le programme vise à développer les capacités liées à l’intégration des Pays les Moins Avancés au Système Commercial Mondial, par la mise en œuvre des actions prioritaires identifiées dans la Matrice d’action de l’Etude Diagnostique pour l’Intégration du Commerce à travers le renforcement des capacités d’offres et, la facilitation de l’accès aux marchés. Avec divers impacts : - un impact économique : la réduction de la pauvreté par le commerce (augmentation de revenu et l’amélioration de la balance commerciale) ; - un impact environnemental et climatique : la Gestion Durale des Terres et la séquestration du carbone par l’exploitation rationnelle du gommier, la préservation des sols et la plantation de gommiers, lutte contre l’avancée du désert et le changement climatique. - un impact social par la réduction de l’exode rural vers les zones urbaines, les pays voisins et surtout la réduction des flux migratoires vers l’Occident en raison du fait que les zones de production de la gomme arabique sont les zones d’extrême pauvreté parmi les plus pauvres ; - l’autonomisation des femmes rurales : L’organisation des femmes des zones gommifères et le renforcement de leurs capacités et l’augmentation de leur revenu contribuera à leur autonomisation. En plus, elles pourront être associées à la propriété des gommerais. L’agenda du Comité de Pilotage du Cadre Intégré et de l’Aide pour le commerce, prévoit : l’Intervention du Facilitateur des Donateurs du Cadre Intégré Renforcé (CIR) du Mali en la personne de Monsieur Boubacar Siré BAH, représentant, Son Excellence, Monsieur l’Ambassadeur du Royaume du Danemark, au Mali, qui sera suivie de l’allocution d’ouverture de Monsieur le Ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Promotion des Investissements, Président du Comité de Pilotage du CIR Mali. Il sera également question de la présentation des Rapports d’activités réalisées par le projet au titre de l’année 2020 : 1- Projet de soutien à la Durabilité ; 2- Projet de Renforcement des Capacités productives et commerciales de la filière Gomme arabique au Mali ; 3- Projet de Développement de la Filière Karité (PRODEFIKA). 4- Présentation qui sera suivie de débats, avant sa validation. Interviendra ensuite, la présentation des projets de plans de travail au titre de l’année 2021 des projets de Soutien à la Durabilité, et du Projet de Renforcement des Capacités productives et commerciales de la filière Gomme arabique au Mali , ainsi que du Projet de développement de la Filière Karité (PRODEFIKA). La présentation sera suivie de Débats, avant le point des divers. La Fin de la réunion sera sanctionnée par les conclusions et recommandations de la session de la première réunion au titre de l’année 2021, du Comité de Pilotage du Cadre Intégré Renforcé et de l’Aide pour le Commerce.

ACCOMPAGNEMENT DES FEMMES DE L'UTRAFRUY AU FINAGRI 2020

L\'Unité de Mise en Œuvre du Cadre Intégré (UMOCI) à travers les femmes de l\'Unité de Transformation de Fruits et Légumes de Yanfolila (UTRAFRUY) a participé au Salon du Financement de l\'Agriculture (FINAGRI) du 07 au 09 octobre 2020 au Mémorial Modibo KEITA de Bamako.

ACCOMPAGNEMENT DES FEMMES DE L'UTRAFRUY AU FINAGRI 2020

L\'Unité de Mise en Œuvre du Cadre Intégré (UMOCI) à travers les femmes de l\'Unité de Transformation de Fruits et Légumes de Yanfolila (UTRAFRUY) a participé au Salon du Financement de l\'Agriculture (FINAGRI) du 07 au 09 octobre 2020 au Mémorial Modibo KEITA de Bamako.

Le Cadre intégré renforcé rend hommage à son ancien coordonnateur national au Mali.

Mohamed Sidibé a accompagné de sa forte présence la création et la gestion des opérations de l’Unité de mise en œuvre du Cadre intégré renforcé (CIR) au Mali. Collaborateur du CIR de 2005 à 2018, il a eu un impact notable en matière de développement au Mali. Alors qu’il s’est éteint le vendredi 8 mai 2020 à Bamako, le CIR aimerait rendre hommage à cet homme grâce à qui ses opérations se sont révélés un succès au Mali. Son décès représente une grande perte pour le Mali. M. Sidibé a dédié sa vie à la promotion et au développement de filières à fort potentiel d’exportation telles que la mangue, le karité, la gomme arabique et le sésame. Sa plus grande contribution au développement économique du Mali est sûrement d’avoir réussi à donner une place proéminente au commerce dans le Plan national de développement du pays, dans les stratégies sectorielles et d’avoir permis l'intégration bénéfique du Mali dans le Système Commercial Mondial. Mohamed Sibidé a commencé sa carrière à la Direction générale du Commerce, de la Consommation et de la Concurrence (DGCC) du ministère de l’Industrie et du Commerce, où il travaillait au sein de la division chargée de la promotion économique et commerciale. Ce poste lui a donné la chance unique d’encadrer et d’orienter les exportateurs maliens vers les événements commerciaux régionaux et internationaux. Par la même occasion, il s’est imprégné des avantages que le Mali pouvait tirer de ces opportunités visant la valorisation et l’exportation de ses produits agricoles. C’est ainsi que, fort de ces expériences, il contribua à la mise en place du Cadre Intégré en 2005, et ensuite à la gestion du Cadre Intégré Renforcé en tant que coordonnateur national jusqu'en 2018. Pendant son mandat, il a contribué à l'expansion de nombreuses filières telles que celle de la mangue. Grâce au soutien du CIR sous l’égide de Mohamed Sidibé et à d’autres projets intervenant dans cette filière, la production de mangues a décuplée au Mali. En effet, sur 10 ans, le traitement des vergers manguiers a fait passer la production de 30 000 tonnes à 100 000 tonnes par année. De plus, la mise en place de systèmes de qualité a permis à des entreprises d’obtenir des certifications ISO et HACCP, leur permettant ainsi d'exporter leurs mangues. Sous le dynamisme et leadership de M. Sibidé, ces interventions se sont notamment traduites par une augmentation exponentielle des volumes d'exportation, passant de 6000 tonnes en 2009 à 30 000 tonnes en 2019, ce qui a engendré des vingtaines de milliards de FCFA en chiffres d'affaires par an au profit des acteurs de la filière. Grâce au courage et à la persévérance de M. Sidibé, le volet commerce a été intégré et renforcé dans le Plan national de développement et a permis la mobilisation d'importantes ressources au niveau national dans le cadre du budget de l'Etat. Cette réussite a permis aux projets du CIR de bénéficier de contributions significatives venant du budget du gouvernement. M. Sidibé a réussi, en sa qualité de coordonnateur du CIR, à augmenter les ressources de certains projets, notamment le projet dédié à l'expansion de la filière de gomme arabique. Le gouvernement du Mali a contribué au projet à la hauteur de 2M USD par an grâce à son important travail. Ses actions vers la mobilisation de ressources ont été citées en exemple par différents pays du CIR. « M. Sidibé était quelqu'un de très engagé par rapport au commerce et à la participation du Mali, et généralement des pays les moins avancés, dans le système du commerce mondial », affirme M. Dansine Coulibaly, coordonnateur national actuel du CIR au Mali. « Extrêmement impliqué, il cherchait constamment des opportunités sur le terrain afin d'avancer la position du Mali sur les marchés régionaux et internationaux. » Mohamed Sidibé a accompli un travail exceptionnel pour le commerce au Mali. Le Secrétariat du CIR lui en est infiniment reconnaissant, et espère que son dynamisme vibrant inspirera les intervenants du commerce au Mali pour des années à venir. « Mr Sidibé était un homme très soucieux du développement de son pays et n'a ménagé aucun effort pour apporter sa contribution au développement économique et social du Mali et à faire reculer la pauvreté, en particulier au niveau des populations les plus vulnérables, celles du monde rural et les femmes », affirme Mbaye Ndiaye, Coordinateur au Secrétariat Exécutif du CIR en charge du Mali.

Le Cadre intégré renforcé rend hommage à son ancien coordonnateur national au Mali.

Mohamed Sidibé a accompagné de sa forte présence la création et la gestion des opérations de l’Unité de mise en œuvre du Cadre intégré renforcé (CIR) au Mali. Collaborateur du CIR de 2005 à 2018, il a eu un impact notable en matière de développement au Mali. Alors qu’il s’est éteint le vendredi 8 mai 2020 à Bamako, le CIR aimerait rendre hommage à cet homme grâce à qui ses opérations se sont révélés un succès au Mali. Son décès représente une grande perte pour le Mali. M. Sidibé a dédié sa vie à la promotion et au développement de filières à fort potentiel d’exportation telles que la mangue, le karité, la gomme arabique et le sésame. Sa plus grande contribution au développement économique du Mali est sûrement d’avoir réussi à donner une place proéminente au commerce dans le Plan national de développement du pays, dans les stratégies sectorielles et d’avoir permis l'intégration bénéfique du Mali dans le Système Commercial Mondial. Mohamed Sibidé a commencé sa carrière à la Direction générale du Commerce, de la Consommation et de la Concurrence (DGCC) du ministère de l’Industrie et du Commerce, où il travaillait au sein de la division chargée de la promotion économique et commerciale. Ce poste lui a donné la chance unique d’encadrer et d’orienter les exportateurs maliens vers les événements commerciaux régionaux et internationaux. Par la même occasion, il s’est imprégné des avantages que le Mali pouvait tirer de ces opportunités visant la valorisation et l’exportation de ses produits agricoles. C’est ainsi que, fort de ces expériences, il contribua à la mise en place du Cadre Intégré en 2005, et ensuite à la gestion du Cadre Intégré Renforcé en tant que coordonnateur national jusqu'en 2018. Pendant son mandat, il a contribué à l'expansion de nombreuses filières telles que celle de la mangue. Grâce au soutien du CIR sous l’égide de Mohamed Sidibé et à d’autres projets intervenant dans cette filière, la production de mangues a décuplée au Mali. En effet, sur 10 ans, le traitement des vergers manguiers a fait passer la production de 30 000 tonnes à 100 000 tonnes par année. De plus, la mise en place de systèmes de qualité a permis à des entreprises d’obtenir des certifications ISO et HACCP, leur permettant ainsi d'exporter leurs mangues. Sous le dynamisme et leadership de M. Sibidé, ces interventions se sont notamment traduites par une augmentation exponentielle des volumes d'exportation, passant de 6000 tonnes en 2009 à 30 000 tonnes en 2019, ce qui a engendré des vingtaines de milliards de FCFA en chiffres d'affaires par an au profit des acteurs de la filière. Grâce au courage et à la persévérance de M. Sidibé, le volet commerce a été intégré et renforcé dans le Plan national de développement et a permis la mobilisation d'importantes ressources au niveau national dans le cadre du budget de l'Etat. Cette réussite a permis aux projets du CIR de bénéficier de contributions significatives venant du budget du gouvernement. M. Sidibé a réussi, en sa qualité de coordonnateur du CIR, à augmenter les ressources de certains projets, notamment le projet dédié à l'expansion de la filière de gomme arabique. Le gouvernement du Mali a contribué au projet à la hauteur de 2M USD par an grâce à son important travail. Ses actions vers la mobilisation de ressources ont été citées en exemple par différents pays du CIR. « M. Sidibé était quelqu'un de très engagé par rapport au commerce et à la participation du Mali, et généralement des pays les moins avancés, dans le système du commerce mondial », affirme M. Dansine Coulibaly, coordonnateur national actuel du CIR au Mali. « Extrêmement impliqué, il cherchait constamment des opportunités sur le terrain afin d'avancer la position du Mali sur les marchés régionaux et internationaux. » Mohamed Sidibé a accompli un travail exceptionnel pour le commerce au Mali. Le Secrétariat du CIR lui en est infiniment reconnaissant, et espère que son dynamisme vibrant inspirera les intervenants du commerce au Mali pour des années à venir. « Mr Sidibé était un homme très soucieux du développement de son pays et n'a ménagé aucun effort pour apporter sa contribution au développement économique et social du Mali et à faire reculer la pauvreté, en particulier au niveau des populations les plus vulnérables, celles du monde rural et les femmes », affirme Mbaye Ndiaye, Coordinateur au Secrétariat Exécutif du CIR en charge du Mali.

Gomme arabique : LA CAMPAGNE DE COMMERCIALISATION EST LANCÉE

Gomme arabique : LA CAMPAGNE DE COMMERCIALISATION EST LANCÉE Commercialisation de la gomme arabique en marche depuis son lancement en janvier 2016 par le Représentant du Ministre du commerce et de l’Industrie, Monsieur Lansina TOGOLA.

Cadre Intégré du commerce – CSCRP. Réduire la pauvreté par l’agriculture et le commerce

En 2011, a été consignée la politique de renforcement du commerce dans le Document du Cadre Stratégique pour la Croissance et la Réduction de la pauvreté CSRP ( 2012-2017)

p

Parties prénantes du CIR-Mali


M. Mohamed Ag Erlaf

Ministre de l'Industrie et du Commerce
Président du Comite de pilotage CIR-Mali


M. Boucadary DOUMBIA

Directeur Général du Commerce de la Consommation et de la Concurrence.
Point Focal National du CIR-Mali.


M. Dansinè COULIBALY

Coordinateur National de l'Unité de Mise en Oeuvre du Cadre Intégré (UMOCI)


Mme l'Ambasadeur du Royaume de Danmark Marianne Kress

Facilitateur des Donnateurs du CIR-Mali

Agences multilatérales du CIR

Personnel UMOCI