Le rôle du Facilitateur des donateurs du CIR Mali est assuré par l’Ambassade Royale de Danemark

Le rôle du Facilitateur des donateurs du CIR Mali est assuré par l’Ambassade Royale de Danemark. Site web : http://mali.um.dk/fr
Le Facilitateur des Donateurs est le représentant de la communauté des donateurs actifs dans la coopération pour le développement, en l’occurrence dans le développement des activités liées au commerce dans le pays bénéficiaire du programme.

Il est choisi par le Gouvernement du pays avec l’appui des autres donateurs.

Le Facilitateur des Donateurs travaille avec le Point Focal National et le Coordonnateur de l’Unité de Mise en Œuvre pour faciliter :

-la coordination des actions des donateurs ; et

-le dialogue entre les donateurs et le Gouvernement sur les questions de commerce et développement et les programmes d’aide pour le commerce.

La principale mission du Facilitateur des Donateurs est d'aider à intégrer le commerce dans la programmation des donateurs afin d'assurer la mise en œuvre en temps voulu de la matrice d'actions.

Le Facilitateur des Donateurs est chargé :

  • d’aider le Gouvernement à obtenir des donateurs des réponses à la matrice d'actions et à coordonner ces réponses, notamment en assurant la liaison avec les donateurs pour garantir l'efficacité, la complémentarité et l'harmonisation des interventions et en étudiant les possibilités de cofinancement pour la mise en œuvre des priorités de la matrice d'actions ;
  • d’assurer le suivi de la matrice d'actions, en particulier des réponses des donateurs, pour promouvoir une coordination maximale entre les donateurs ;
  • d’apporter un soutien à l'Unité de Mise en Œuvre du Cadre Intégré et au Point Focal National pour les aider à s'acquitter de leurs tâches conformément aux mandats établis ;
  • d’aider l'Unité de Mise en Œuvre du Cadre Intégré à formuler et évaluer les projets de la Catégorie 2 ;
  • d’aider l'Unité de Mise en Œuvre du Cadre Intégré à formuler et évaluer le projet de la Catégorie 1 et participer à leur processus d'approbation ;
  • de faciliter les contacts entre le Gouvernement et les Donateurs en servant de lien entre eux (si le gouvernement et les donateurs le souhaitent) ;
  • de fournir régulièrement aux donateurs des informations sur l'état de mise en œuvre du Cadre Intégré ;
  • d’aider les autorités locales à développer la connaissance et la compréhension du processus du CI dans le pays, en particulier à un niveau politique élevé.

Dans la pratique, le Facilitateur doit être impliqué dans le processus d’approbation des projets avant la transmission du document de projet au Secrétariat Exécutif pour approbation finale et financement. A cet effet, le Facilitateur copréside avec le Point Focal National, la réunion du Comité d’Approbation des Projets et sa signature est impérativement requise pour la recevabilité auprès du SE du CIR.

Le Facilitateur des donateurs participe aux réunions du Comité de Pilotage du Cadre Intégré.

EXTRAIT DU RECUEIL DU CIR 2008-2015 (PAGES 23 ET 24)

Le Facilitateur des Donateurs du CIR (FD) travaille avec le Point Focal (PF) pour faciliter la coordination des actions des donateurs et le dialogue entre ces derniers et le gouvernement sur les questions de commerce et d’Aide pour le commerce.

Le Facilitateur des Donateurs (FD) est un représentant de la communauté des donateurs actif dans le soutien du programme de commerce du PMA. Il est choisi par le gouvernement du pays et d’autres donateurs.

La principale mission du Facilitateur des Donateurs (FD) est d'aider à intégrer le commerce dans la programmation des donateurs afin d'assurer la mise en œuvre en temps voulu de la matrice d'action. Sa fonction précise sera fondée sur un programme de travail qui sera élaboré en coopération avec le gouvernement du PMA concerné.

Le mandat et les critères suggérés doivent donc être considérés comme des principes directeurs qui doivent être adaptés avec souplesse à la situation particulière de chaque pays.

Le mandat spécifique du Facilitateur des Donateurs (FD) peut être établi en accord avec le PMA concerné et adapté à chaque situation particulière. Le Facilitateur des Donateurs (FD) informera les autres parties prenantes du CI de l'existence et de la teneur de ce mandat.

Fonctions nécessaires du Facilitateur des Donateurs (FD)

  1. Aider le gouvernement à obtenir des donateurs des réponses à la matrice d'action et à coordonner ces réponses, notamment en assurant la liaison avec les donateurs pour garantir l'efficacité, la complémentarité et l'harmonisation des interventions et en étudiant les possibilités de cofinancement pour la mise en œuvre des priorités de la matrice d'action.
  1. Assurer le suivi de la matrice d'action, en particulier des réponses des donateurs, pour promouvoir une coordination maximale entre les donateurs.
  1. Apporter un soutien à l'Unité nationale de mise en œuvre et au Point de coordination pour les aider à s'acquitter de leurs fonctions conformément aux mandats établis.
  2. Aider l'Unité nationale de mise en œuvre à formuler et évaluer les projets de la Catégorie 2.
  1. Aider l'Unité nationale de mise en œuvre à formuler et évaluer les projets de la Catégorie 1 et participer à leur processus d'approbation.
  1. Faciliter les contacts entre le gouvernement et les donateurs en servant de lien entre eux (si le gouvernement et les donateurs le souhaitent). Pour cela, il faudra veiller à ce que tous les renseignements pertinents concernant le CI et sa mise en oeuvre soient transmis de manière appropriée aux parties prenantes, notamment des donateurs au gouvernement et inversement. Il faudra aussi assurer une coordination étroite avec l'Unité nationale de mise en œuvre et le Point de coordination national, en étant attentif à leurs souhaits.
  1. Fournir régulièrement aux donateurs des informations à jour sur l'état d'avancement du CI et ménager aux donateurs présents dans le pays des possibilités de consultation et de coordination.
  1. Informer les parties prenantes, y compris les donateurs, des progrès et des résultats de la mise en œuvre du CI.
  1. Aider les autorités locales à développer la connaissance et la compréhension du processus du CI dans le pays, en particulier à un niveau politique élevé.

Exemples des fonctions additionnelles que le Facilitateur des Donateurs (FD) pourrait assumer

  1. Apporter un soutien au gouvernement pour l'aider à piloter efficacement le processus du CI, y compris, le cas échéant, à procéder à l'évaluation nécessaire des besoins institutionnels, et à mettre en place le Point de coordination du CI, l'Unité nationale de mise en œuvre et le Comité directeur national.
  1. Donner des conseils, en cas de besoin, sur l'établissement/le renforcement des mécanismes de consultation interministériels.
  1. Apporter un soutien à l'Unité nationale de mise en œuvre et à son Point de coordination pour les aider à s'acquitter de leurs fonctions conformément aux mandats établis. Cela peut consister en une assistance pour:
  1. fournir des conseils et une aide pour les activités de sensibilisation et la préparation de documents pour les réunions relatives au CI auxquelles participent les donateurs, telles que l'atelier de validation du CI, les réunions de mise en œuvre, les réunions des groupes consultatifs/tables rondes, etc.;
  1. rendre compte au Secrétariat exécutif des activités entreprises et du suivi nécessaire;

iii. mettre en place une structure pour suivre la mise en œuvre de la matrice d'action et aider à renforcer la capacité de gérer l'APD;

  1. identifier et formuler les projets prioritaires découlant de la matrice d'action qui pourraient être évalués par le Comité directeur national, incorporés dans la Stratégie de réduction de la pauvreté du gouvernement/stratégie de développement nationale et soumis aux donateurs en vue d'un financement;
  1. tenir des consultations continues avec les parties prenantes.

Critères suggérés

  1. En principe, le rôle de facilitateur devrait être assumé par le donateur le plus actif dans le pays dans le domaine de l'assistance technique liée au commerce, mais il est essentiel que le Facilitateur des Donateurs (FD) s'engage pleinement dans cette fonction.
  1. Au cas où le donateur ne pourrait allouer suffisamment de ressources internes pour l'exécution de cette fonction, il pourrait être utile d'envisager la possibilité d'élargir l'équipe du Facilitateur des Donateurs (FD) en engageant une personne supplémentaire, éventuellement un ressortissant du PMA concerné, pour faire en sorte que les fonctions du Facilitateur des Donateurs (FD) soient exécutées de manière satisfaisante.
  1. Le FD doit résider dans le pays ou du moins dans la région.
  1. À la demande du gouvernement du PMA ou du gouvernement du facilitateur et après consultation des principales parties prenantes du CI dans le pays, le Facilitateur des Donateurs (FD) peut être remplacé par un autre donateur.
  1. Dans certains PMA, il peut être envisagé de mettre en place un Facilitateur des Donateurs (FD) adjoint.

Pour fournir une réponse effective et éviter les doubles emplois, les organisations participant au CI, les partenaires de développement et les bénéficiaires doivent collaborer dans le cadre de processus locaux.

À cette fin, il est essentiel qu'un Facilitateur des donateurs local efficace, doté d'un mandat précis adapté à la situation locale, soit nommé par les donateurs en consultation avec les autorités locales. La principale mission du Facilitateur est en principe d'aider à intégrer le commerce dans la programmation des partenaires de développement afin d'assurer la mise en œuvre en temps voulu de la matrice d'action.

À cette fin, le Facilitateur des donateurs doit:

  • aider le gouvernement à obtenir des partenaires de développement des réponses à la matrice d'action et à coordonner ces réponses, notamment en assurant la liaison avec les partenaires de développement pour garantir l'efficacité, la complémentarité et l'harmonisation des interventions et en étudiant les possibilités de cofinancement pour la mise en œuvre des priorités de la matrice d'action;
  • assurer le suivi de la matrice d'action, en particulier des réponses des partenaires de développement, pour promouvoir une coordination maximale entre eux;
  • apporter un soutien à l'Unité nationale de mise en œuvre et au Point de coordination pour les aider à s'acquitter de leurs fonctions conformément aux mandats établis;
  • aider l'Unité nationale de mise en œuvre à formuler et évaluer les projets de la Catégorie 2;
  • aider l'Unité nationale de mise en œuvre à formuler et évaluer les projets de la Catégorie 1 et participer à son processus d'approbation;
  • faciliter les contacts entre le gouvernement et les partenaires de développement en servant de lien entre eux (si le gouvernement et les partenaires de développement le souhaitent). Pour cela, il faudra veiller à ce que tous les renseignements pertinents concernant le CI et sa mise en œuvre soient transmis de manière appropriée aux parties prenantes, notamment des partenaires de développement au gouvernement et inversement. Il faudra aussi assurer une coordination étroite avec l'Unité nationale de mise en œuvre et le Point de coordination national, en étant attentif à leurs souhaits;
  • fournir régulièrement aux partenaires de développement des informations à jour sur l'état d'avancement du CI et ménager aux partenaires de développement présents dans le pays des possibilités de consultation et de coordination;
  • informer les parties prenantes, y compris les partenaires de développement, des progrès et des résultats de la mise en œuvre du CI; et
  • aider les autorités locales à développer la connaissance et la compréhension du processus du CI dans le pays, en particulier à un niveau politique élevé.

Souscrivez-vous à notre newsletter en soumettant votre e-mail.

ADRESSE

Unité de Mise en Oeuvre du Cadre Intégré
BP: 201 Niaréla - Rue: 361, Porte: 30
Bamako - Mali
Tél:  (+223) 20 21 26 73
Fax: (+223) 20 21 53 67